chine

La Chine suspectée de piratage informatique de grande ampleur

Un des conseils du gouvernement américain en matière de sécurité informatique, la société Mandiant, vient d’affirmer que l’Armée populaire de libération contrôle des milliers de pirates informatiques parmi les plus virulents du monde. Dans un rapport de 74 pages, Mandiant de préciser que les études se sont particulièrement focalisées sur un groupe du nom de APT1 (pour « Advanced Persistent Threat »), qui aurait volé des quantités énormes d’informations, et ciblé des infrastructures importantes américaines, telles que les activités énergétiques.

Souscrire à RSS - chine