victimes du cybercrime

Les DAB sont aussi victimes du cybercrime

 

Les opérateurs œuvrant dans le domaine de la banque font partie des secteurs qui investissent le plus dans les NTIC. Une étude Gartner fait état de 396 milliards de dollars d’investissement dans le monde, en 2010. Les cybercriminels ont trouvé dans les DAB (Distributeur Automatique de Billets) une nouvelle façon de perpétrer un crime.

Vols d’informations par skimmer, par faux clavier ou par mini-caméra

Souscrire à RSS - victimes du cybercrime