virus

Avec Ransomware Removal, Avast protège vos smartphones des nouveaux virus Androïd

AVAST annonce la sortie d'avast! Ransomware Removal, une nouvelle application gratuite qui élimine les logiciels de chantage au rançonnement Android et déchiffre les fichiers verrouillés pris en otages.

Avec leur nouvelle application pour smartphones et tablettes Android, AVAST propose une solution rapide et gratuite à la menace Simplocker détectée début juin.
Pour information, Simplocker est un nouveau virus Androïd qui code les photos, les vidéos et les documents stockés sur les smartphones et les tablettes, et exige ensuite un paiement pour les décoder.

Tchernobyl, considéré comme l'un des virus les plus destructeurs

Le virus informatique Tchernobyl (ou CIH) est mondialement connu pour être un des virus les plus destructeurs. Il pouvait anéantir la totalité des informations du système informatique attaqué, et pouvait rendre la machine presque inutilisable. Le virus a fait sa première apparition à Taïwan, en juin 1997. Depuis, de nouvelles versions et variantes ont fait parler d’elles, à l’instar du virus « I Love You », présenté comme une photo de Jennifer Lopez, détecté en 2001.

Le virus à effets de bombe

Cabir, un virus qui se propage par bluetooth

Cabir, découvert en 2004, est le premier virus informatique « proof of concept », qui se propage par les téléphones mobiles, via la technologie Bluetooth, et du système d’exploitation Symbian OS. Etant un proof of concept, Cabir n’a pas d’action nocive, sauf peut-être de gêner l’utilisateur de l’appareil infecté, ainsi que ceux des autres téléphones mobiles environnants, disposant de la technologie bluetooth.

Est-il possible de protéger Androïd contre les virus informatiques ?

Comment protéger Androïd contre les malwares ?

De récentes études de recherches réalisées en fin 2012, par l’université de la Caroline du Nord aux États-Unis, démontrent l’inefficacité des nouvelles fonctionnalités intégrées dans Androïd version 4.2 et son incapacité à résister contre les différents virus et malwares connus jusqu’à présent, et qui infectent de plus en plus les Smartphones et tablettes numériques, particulièrement les dernières générations d’appareils mobiles qui fonctionnement sous Androïd.

Les catégories de menaces cybernétiques

Les menaces cybernétiques s’accentuent de jour en jour, elles revêtent plusieurs formes et varient selon les catégories d’attaques.

Millicenso, le virus qui attaque les imprimantes

Déjà détecté en 2010, Millicenso a fait une réapparition au milieu de l’année 2012. Il s’agit du virus qui met en marche automatiquement les imprimantes, obligeant ces dernières à imprimer le contenu d’un fichier exécutable, jusqu’à épuisement de la réserve de papier, ou jusqu’à ce que les cartouches d’encre se vident. La première vocation du virus Millicenso était d’ouvrir des pages Internet intempestives contenant de la publicité. Le virus s’infecte dans un mail à travers une pièce jointe, ou en effectuant une simple visite d’un site web infecté.

Les virus modernes et la cybercriminalité

Quelques virus dangereux ont été identifiés tout au long de l’année 2012, dont Sirefef, Reveton, W32/IFrame, Dorkbot, DNSChanger, ou encore Flame. Ces virus ont leurs propres caractéristiques : les uns transforment les PC en zombies (botnet), ou profitent d’une faille de Java pour se faire passer pour un site de la police, d’autres encore volent des informations personnelles à des fins de phishing, s’infiltrent dans les réseaux sociaux, ou détournent les requêtes de page web vers des sites malveillants.

Souscrire à RSS - virus