Audit applicatif, pour évaluer la totale sécurité d'une application

L’audit applicatif est une partie de l’audit informatique, qui a pour objectif de déterminer et d’évaluer les risques potentiels liés au système informatique d’une entreprise, face aux menaces d’attaques informatiques, qui se font de plus en plus diverses et sophistiquées. L’audit applicatif sert ainsi à identifier les failles éventuelles d’une application informatique utilisée en entreprise. La tendance informatique actuelle du monde de l’entreprise se tourne de plus en plus vers le cloud computing, qui consiste à mettre dans un centre de données des informations et applications utilisées par diverses entreprises. Le cloud et l’évolution incessante d’Internet augmentent le risque de piratage informatique, nécessitant des mesures sécuritaires, telles que l’audit applicatif.

Identifier et prévenir les risques d’attaque informatique

L’audit applicatif va s’intéresser à une application ou un système informatique particulier, et servira à vérifier les mesures de contrôle mises en place, la qualité des données traitées ou stockées par l’application, les mises à jour, les conditions d’utilisation de l’application, l’efficacité et la productivité de l’applicatif, parmi tant d’autres facteurs. L’audit applicatif peut viser différents objectifs, selon les besoins de l’entreprise, notamment, le contrôle de la conformité de l’application aux termes du cahier des charges ou aux besoins des utilisateurs, la vérification de la sécurité des données en circulation dans l’application ou dans le réseau, l’évaluation de la fiabilité des traitements, ou la mesure des performances réelles de l’application. L’audit applicatif doit ainsi comprendre l’audit de code source de l’application, l’évaluation du niveau de résistance de l’application face à une attaque informatique, et la détection de bugs éventuels.

L’audit applicatif doit être effectué périodiquement, pour garantir la totale sécurité d’une application métier. D’autres informations sur la sécurisation du système informatique sont disponibles sur le site de l’Agence Anti-cybercriminalité.