Comment différencier les produits contrefaits des originaux ?

Actuellement, la contrefaçon est promue à grande échelle par de grandes industries de par le monde. Auparavant, les produits contrefaits concernaient uniquement les produits textiles et accessoires vestimentaires ; désormais, tout produit peut être contrefait : vêtements, montres, bijoux, boissons, cigarettes, et même des médicaments ! Les conséquences de la contrefaçon peuvent atteindre les consommateurs, les droits des producteurs originaux, la notoriété d’une marque, la santé publique, et ainsi l’intérêt de toute une nation. Le développement récent des ventes en ligne favorise l’étendue du marché de faux à l’échelle mondiale. Les contrefacteurs en ligne étant difficilement identifiables, quelques bonnes pratiques sont recommandées aux consommateurs, pour identifier les produits contrefaits.

Identifier les produits contrefaits sur Internet

Dans l’e-commerce, les produits contrefaits se caractérisent par des photos d’illustration de mauvaise qualité, et des illustrations originales, mais sans licence. Les sites de produits contrefaits utilisent généralement des illustrations originales, mais envoient des produits contrefaits. Une description douteuse du produit est également mauvais signe : certains mots clés suspects sont à identifier dans les descriptions, notamment, « genre », « semblable à », « importée », « imitation », ou « réplique ». Avant d’adhérer à une offre en ligne, il faut prendre le temps de vérifier la notoriété de la plateforme d’e-commerce sur la Toile. Enfin, il convient de vérifier la provenance de la marchandise : les produits contrefaits viennent surtout des pays comme la Chine, Hong Kong ou la Turquie.

Les produits contrefaits sont généralement moins onéreux que les produits authentiques. Mais, cette baisse de prix en dit beaucoup sur la qualité et l’authenticité du produit. Pour signaler une tromperie ou contrefaçon sur Internet, rendez-vous sur le site www.anti-cybercriminalite.fr.