Cybercriminalité et intrusion informatique

Malgré la protection renforcée de son système d’information et avec le développement incessant de l’Internet, un utilisateur n’est jamais à l’abri d’actes cybercriminels sous toutes leurs formes. L’intrusion informatique en est une, et celle-ci peut entraîner de graves conséquences pour le système informatique d’un tiers ou d’une entreprise.

Conséquences de l’intrusion informatique sur le système d’exploitation

Le développement et la démocratisation d’Internet facilitent l’intrusion informatique dans un ordinateur, et enfreint toutes les mesures préconisées, quant à la sécurité du système informatique. En fait, c’est souvent par usurpation d’identité qu’un cybercriminel s’approprie toutes les données personnelles de sa cible, voire même les données informatiques de son SI. Pour ce faire, l’usurpateur cherche par tous les moyens le mot de passe de ce dernier, se connecte à l’ordinateur de sa cible et manipule les données et/ou applications, à l’insu de ce dernier. L’intrusion informatique peut également rendre un ordinateur indisponible partiellement, engendrant ainsi le refus de l’ordinateur d’exécuter certaines commandes des utilisateurs. Le pire est que l’agresseur assure à la place de l’utilisateur le contrôle de tout le système d’exploitation, pour aboutir à la paralysie totale du système.

Contre les menaces d’intrusion informatique, mieux vaut prévenir que guérir ! L’on ne cesse de recommander aux utilisateurs et entreprises d’améliorer systématiquement leur système de sécurité du réseau informatique. L’Agence Anti-Cybercriminalité est à votre service pour vous informer et vous accompagner dans le cadre de la lutte contre l’intrusion informatique.