Enfreindre les règles en utilisant jailbreack

Le « jailbreacking d’iOs » ou « débridage » ou encore « déverrouillage d’iOS » est une technique habituellement employée par les utilisateurs d’appareils fonctionnant sous le système d’application mobile d’Apple iOS (Apple Internetworking Operating System) tels que les (iPhones, iPads ou iPod Touch) pour contourner les différentes sortes de restrictions imposées par Apple, en ajoutant davantage de nouvelles fonctionnalités et d’application (initialement incompatibles) à ces appareils comme l’ajout de nouveaux thèmes ou jeux, ou de nouvelles applications ou icônes qui ne sont pas recommandées par les boutiques qui représentent officiellement cette compagnie.

La DCMA autorise le jailbreacking d’iOS dans deux seules conditions

Bien que le jailbreacking d’iOs constitue, au point de vue d’Apple, une violation de copyright, la DCMA (Défense Contract Management Agency) a fini par approuver le jailbreacking d’iOs dans deux conditions spécifiques : Il faut que le jailbreacking s’effectue en utilisant les appareils d’Apple dans tous les réseaux sauf celui de l’AT and T (American Telephon and Telegraph). Il faut ensuite que ce débridage ne soit pas utilisé pour effectuer des actes de piratage d’applications. Un simple débridage en vue de téléchargement d’applications non approuvées par Apple peut être toléré, sans pouvoir garantir les impacts du jailbreacking sur la longévité et la durée de vie de l’appareil débridé.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la décision de la DCMA le 26 juillet 2010 en matière de règlementation du Jailbreacking aux Etats-unis pour tous les possesseurs d’appareils iOS, vous pouvez vous adresser à l’agence Anti Cybercriminalité.