Est-il possible de protéger Androïd contre les virus informatiques ?

Comment protéger Androïd contre les malwares ?

De récentes études de recherches réalisées en fin 2012, par l’université de la Caroline du Nord aux États-Unis, démontrent l’inefficacité des nouvelles fonctionnalités intégrées dans Androïd version 4.2 et son incapacité à résister contre les différents virus et malwares connus jusqu’à présent, et qui infectent de plus en plus les Smartphones et tablettes numériques, particulièrement les dernières générations d’appareils mobiles qui fonctionnement sous Androïd.

L’objet de l’étude consistait à tester la capacité des fonctionnalités d’Androïd 4.2 à résister contre les malwares les plus connus, par rapport aux 10 autres applications différentes (appartenant aux éditeurs d’antivirus les plus connus comme Symantec, Kaspersky, Avast, AVG, Trend Micro, BitDefender, ClamAV, F Secure, Fortinet, et Kingsoft), en leur faisant tour à tour scanner 1260 types de malwares issues de 49 familles différentes.

Au bout du test, il a été démontré que les fonctionnalités intégrées dans Androïd n’ont pas réussi à détecter plus de 195 virus sur 1260. Par contre, l’on a pu constater l’efficacité des deux d’entre les dix autres applications conçues par des éditeurs d’antivirus, qui avaient réussi, à elles seules, à détecter la totalité des malwares.

Pour protéger son terminal Androïd contre les virus et malwares, il ne faut donc pas se contenter des applications natives de protection intégrées dans Androïd, mais toujours se référer à l’une des applications préconisées par l’un des éditeurs d’antivirus cités précédemment, en prenant en même temps le soin de contacter l’agence Anti Cybercriminalité pour obtenir des conseils sur la manière de protéger Androïd des virus informatiques.