Google opte pour la surveillance web invisible

La cyber-surveillance est un mécanisme basé sur l’utilisation d’un certain nombre d’outils informatiques de surveillance reposant sur les nouvelles technologies d’informations et de la télécommunication et qui reposent principalement sur des réseaux informatiques tels qu’Internet. D’une manière générale, l’on peut affirmer que toute surveillance sur le web qui s’effectue à l’insu de la personne concernée peut être considérée comme étant une cyber-surveillance invisible.

Bon nombre d’institutions et d’organisations de lutte anti-cybercriminalité adoptent davantage ce type de procédé, non pas pour porter atteinte à la vie privée ni violer les règles de confidentialités, mais seulement dans le but de détecter les différents comportements cybercriminels et prévenir les attaques et menaces cybernétiques. De même, pour les entreprises qui optent pour la surveillance web en vue de surveiller le comportement de leurs employés et clients pour l’intérêt de la société.

L’interception et l’analyse des messages électroniques illustrent parfaitement un cas concret de surveillance web invisible. Les recours à la cyber-surveillance invisible doivent seulement être utilisés à des fins préventives et non à des fins abusives et personnelles qui peuvent entraver les libertés individuelles fondamentales et porter atteinte à la vie privée des personnes et à leur intégrité.

Désormais, les fournisseurs d’accès et de services internet, ainsi que les gestionnaires de messageries électroniques et de réseaux sociaux optent pour la surveillance web invisible. Google fait d’ailleurs partie de ceux qui optent pour cette cyber-surveillance invisible en vue de contribuer et prendre part à la prévention des attaques cybercriminelles.

Vous pouvez faire appel à l’agence Anti Cybercriminalité pour vous expliquer et vous fournir toutes les informations sur les étendues, modalités et conditions d’application de la cyber-surveillance.