Internet : cause de suicide

La cybercriminalité va même jusqu’à pousser les gens au suicide

Si internet était auparavant considéré comme étant la nouvelle technologie qui apportera le développement, il est désormais considéré comme un danger potentiel pour la jeunesse. On peut trouver sur la Toile divers sites qui manipulent les enfants, publient des images choquantes et qui vont même jusqu’à diffuser des messages incitant les jeunes générations au suicide. L’addiction à internet peut  pousser les enfants à commettre l’irréparable, car au moment où ils allument leur ordinateur, ils ne vivent plus dans la réalité.

A qui la faute ?

Les parents sont toujours pointés du doigt quand il arrive malheur à un enfant. Il est vrai que ce sont eux qui les ont permis d’accéder à internet en leur offrant un ordinateur et une connexion à volonté, mais c’est surtout les opérateurs qui devraient endosser la première responsabilité. Les FAI (fournisseur d’accès Internet), soucieux d’augmenter leurs chiffres d’affaires,  ne pensent plus aux conséquences néfastes que peuvent avoir le web chez les jeunes. Vendre, c’est leur premier objectif et ils tentent même l’impossible pour cela.

Une étude a révélé que les jeunes de 15 à 25 ans sont les plus touchés par les cas de suicide. Affirmer qu’internet n’est qu’un moyen et qu’on ne puisse le condamner à cause d’un suicide n’est que calomnie. C’est en effet la méthode la plus efficace pour séduire les jeunes à suivre telle ou telle secte,  à diffuser des discours qui les pousseront à partir à l’aventure.

Il est donc préférable de surveiller l’utilisation d’internet par les jeunes, car cela pourrait les conduire au point de non retour. Toutes les entités concernées doivent s’y mettre, car la cybercriminalité continue à gagner du terrain. On peut déjà commencer par apprendre aux enfants à se préserver d’internet, cela ne va pas anéantir la cybercriminalité pour autant mais, du moins, cela va minimiser les dangers du web