La cryptographie peut représenter un risque pour la paix mondiale

La cryptographie est un ensemble de disciplines et méthodes qui consistent à rendre des informations indescriptibles et/ou illisibles, pour garantir l’accès à un seul et unique destinataire authentifié. Elle désigne ainsi une forme de règles cryptologiques, conçues et élaborées spécifiquement pour protéger des messages, afin d’assurer la confidentialité et l’intégrité des données et informations qui y sont contenues. Cette méthode est souvent utilisée dans l’armée, mais également en matière informatique. Dans ce dernier cas, l’on parle de : « cryptographie informatique ».

Des codes de plus en plus sophistiqués et complexes

Selon le Général Jules LEWAL, chef d’armée et homme politique français du 19ème siècle, il faudrait se munir d’un code chiffré en période de paix comme en période de guerre, et qu’il faudrait, même en temps de paix, exercer les officiers à l’utilisation de ce mode de correspondance, car l’on a besoin, à tout moment, de correspondre secrètement.

Depuis, le monde a vu différentes formes de codes cryptographiques. Du code nommé « chiffre de César », consistant à substituer à chaque lettre la troisième qui la suit dans l’alphabet (A à D, B à E, et ainsi de suite), nombreux nouveaux codes ont vu le jour, à l’instar de la Gematria des rabbins et de la Kabbalah.

Par la suite, d’autres codes de plus en plus complexes font leur apparition. Ainsi, trois virtuoses de l’informatique, Ron Rivest, Adi Shamir et Léonard Adleman, ont élaboré l’algorithme RSA, un code des plus sophistiqués et complexes, leur offrant le Prix Turing 2002, l’équivalent informatique du prix Nobel. Ce type d’outil de sécurisation informatique de données est très prisé par les organismes gouvernementaux comme la National Security Agency (NSA), qui l’utilisait pour sécuriser ses réseaux. Pour leur part, les cybercriminels, que ce soit une nation, un groupe ou des particuliers, ne ménagent pas leurs efforts pour maîtriser également les techniques d’accès aux informations utilisant la cryptographie  informatique.

Tombées en de mauvaises mains, les données cryptées pourraient servir à des cyberattaques d’envergure, mettant en péril la sécurité d’une nation et, par extension, la sécurité mondiale.