La dispersion des sites peut prévenir les attaques informatiques

En cette période de menaces informatiques diverses et variées, les DSI de nombreuses institutions et entreprises sont à la recherche des meilleures solutions de protection du système informatique et de leurs données. A part les recommandations concernant les pratiques internes propres à chaque entreprise, d’autres bonnes pratiques peuvent éviter aux entreprises de devenir la proie des pirates informatiques. Depuis quelques années déjà, bon nombre d’entreprises ont adopté la dispersion des sites pour l’hébergement de leurs données et systèmes d’information. Cette pratique, sans pour autant être infaillible, offre déjà beaucoup plus de sécurité aux informations qui circulent sur le système d’information de l’entreprise.

Conserver des copies des données sur de nombreux sites

La dispersion des sites n’est pas sans impliquer la réplication des données entre plusieurs serveurs, ou entre un serveur central et des dispositifs informatiques distants (PC, smartphones, etc.). Dans tous les cas, le but est rendre accessible toutes les données et informations de l’entreprise à un nombre important d’utilisateurs, sans nécessairement les modifier. De cette façon, tous les collaborateurs et/ou partenaires de l’entreprise peuvent avoir accès rapidement au système d’information, tout en garantissant une sécurité de l’accès et des données, par l’attribution d’une clé d’accès à tout utilisateur autorisé. Par ailleurs, dans le cas d’une attaque externe ou d’une catastrophe naturelle, endommageant les infrastructures d’un site spécifique, une copie des données restera disponible et accessible pour tous les utilisateurs, disposant d’un accès à Internet.

Les menaces informatiques vont toujours grandissantes ces derniers temps, il importe d’adopter les meilleures pratiques pour protéger votre système informatique. D’autres méthodes de lutte contre la cybercriminalité sont consultables sur le site de l’Agence ACC (Anti-cybercriminalité).