La médecine est aussi touchée par la cybercriminalité

L’avancée technologique liée à l’informatisation des données et des dispositifs utilisés au sein des établissements de santé a permis d’effectuer un grand nombre de progrès sur le plan médical et purement scientifique. Pourtant, ceci n’a pas pu empêcher le fait que parallèlement à cette évolution, un certain nombre de personnes malveillantes ont également su profiter de cette situation pour s’en prendre à des milliers de patients innocents, à travers l’outil informatique et internet, pour saboter ces dispositifs médicaux informatisés et compromettre le système informatique de l’établissement de santé aux risques et périls de ces patients victimes et innocents.

Les différentes formes de cybercriminalités dans le domaine médical :

Contrairement à ce que bon nombre d’individus pensent, la cybercriminalité peut effectivement toucher le secteur médical et peut d’ailleurs se manifester sous plusieurs formes. Il suffit pour cela qu’ils accèdent au système informatique de l’établissement hospitalier et aux dossiers médicaux informatisés des patients pour falsifier les informations, changer les formules de composition d’antidotes ou encore provoquer un déni de services au sein des hôpitaux en mettant tous les réseaux et serveurs temporairement hors service jusqu’à ce que l’origine de la menace puisse être détectée et neutralisée à temps, ou tout simplement provoquer des perturbations importantes en propageant des virus, comme ce fut le cas en 2011 pour un centre hospitalier près d’Atlanta.

Pas plus loin que l’année dernière, notamment en 2012, les centres de communications d’Auckland, Wellington et Christchurch faisaient l’objet d’une attaque cybercriminelle par propagation de virus qui avait pour objet de paralyser le système de communication radio et du service de gestion des moyens de transport.

Vous pouvez contacter l’agence Anti Cybercriminalité pour vous conseiller sur toutes les mesures à adopter pour lutter contre les différentes formes e cybercriminalités en milieu médical.