La surveillance des internautes qualifiée de cyberpiratage

Avec l’avancée technologique dans le domaine du Net actuellement, bon nombre d’États du monde entier comptent renforcer la surveillance des internautes, afin d’éradiquer différentes sortes d’actes frauduleux, criminels ou de terrorisme. Ainsi, en conservant toutes les données de navigation de l’utilisateur, il est plus facile d’accéder au profil de celui-ci (préférences, sites web visités, centres d’intérêt…). Les internautes voient ce phénomène comme du cyberpiratage pur et simple.

Surveiller les internautes c’est leur priver de leurs libertés individuelles

Laissant derrière lui la trace de toutes ses activités sur le réseau, après avoir surfé sur le web, toutes les informations à caractère personnel de l’utilisateur sont conservées sur Internet. De plus, avec Internet, un outil de collecte de données, il est plus facile d’identifier l’utilisateur, surveiller ses activités, détecter toutes les informations collectées, et d’exploiter ainsi toutes les données à des fins sécuritaires, du point de vue de l’entité de surveillance. Ainsi, surveiller toutes les activités des internautes sous toutes ses formes, constitue un acte de cyberpiratage. De ce fait, l’accès à Internet comporte un certain risque relatif au respect de la vie privée de l’internaute, portant ainsi atteinte à sa liberté individuelle.

Pour vous aider à garder la confidentialité et la sécurité de vos activités sur web, n’hésitez pas à contacter l’Agence Anti-cybercriminalité pour plus d’informations.