Le BYOD continue sa progression en entreprise

Si le recours au BYOD (Bring Your Own Device) a connu un franc succès auprès de nombreuses entreprises américaines et européennes au cours de l’année 2012, parallèlement au concept de la mobilité au sein des entreprises, cette prise en charge des appareils personnels en entreprise (BYOD) continue encore sa progression, et les rapports d’enquêtes établies par les compagnies : Good Technology, Dell Quest Software et Forrester ne font que confirmer cet optimisme des entreprises à l’idée d’adoption du BYOD au sein de leurs établissements.

Les trois rapports d’enquêtes affichent, en effet, en 2012 un taux moyen de plus de 70 % d’entreprises qui sont favorables à l’adoption du BYOD, contre un taux de moins de 15 % pour celles qui sont réticentes à cette idée ou celles qui ne pensent pas pouvoir être en mesure de l’adopter. L’on estime même, d’ici fin 2013, plus de 90 % des entreprises qui vont opter pour cette solution.

L’intérêt de ce choix se justifie par le fait que la grande majorité des entreprises ayant adopté le BYOD ont réussi à accroître leurs performances à un niveau sans précédent, en réduisant considérablement les coûts en infrastructures et équipements, tout en offrant à leurs employés la possibilité d’utiliser les appareils mobiles de leurs choix en vue d’améliorer leurs productivités et les temps de réponse aux clients.

Adoption du BYOD au sein des entreprises : Les principaux défis à relever

La prise en charge et le contrôle des appareils restent un souci majeur tant sur la sécurité des quantités volumineuses d’informations confidentielles d’entreprises et la protection des données professionnelles, qu’à la sécurisation des systèmes d’informations de l’entreprise dans son intégralité.

D’où la nécessité de mise en place d’une solution de sécurité adaptée pour la protection des informations au sein de l’entreprise, de manière à pouvoir limiter et réduire les risques de vol de données ou de cyber-espionnage industriel pouvant entraîner une perte considérable, au préjudice de celle-ci.

Vous pouvez contacter l’agence Anti Cybercriminalité pour vous conseiller sur toutes les démarches et mesures de sécurisation de systèmes d’informations à adopter afin de protéger l’intégralité des données de votre entreprise.