Le WEB 2.0 constitue une réelle menace pour l'informatique mondiale

 

Le Web 2.0 indique une nouvelle façon d’utiliser Internet ; c’est l’ensemble des techniques et fonctionnalités du World Wide Web, sous une forme plus évoluée, plus simple d’utilisation, ne nécessitant aucune compétence technique ou informatique particulière. L’objectif étant de valoriser l’internaute et les relations humaines.
 
Le Web 2.0 est surtout caractérisé par le fait que l’internaute peut modifier le contenu d’un site web (sur MySpace, Daily Motion, Wikipédia ou You Tube), ainsi, il est souvent amené à diffuser des informations dites « sensibles », pouvant servir à des actes de cybercriminalité. Ceci peut avoir un autre effet négatif sur la crédibilité des informations que l’on diffuse sur la toile. Des informations mensongères concernant une société qui seraient disposées sur le Net pourraient dégrader le niveau de confiance des clients ; ce qui pourrait engendrer des pertes économiques importantes.
 
D’un autre côté, l’actuelle apogée des réseaux sociaux favorise les cyber attaques par phishing ou par pharming. En effet, des données relatives à des entreprises sont largement diffusées sur ces réseaux communautaires, exposant les sociétés à des attaques informatiques par usurpation d’identité électronique. Infligé à des sociétés de grande envergure, ce type d’attaque pourrait provoquer des catastrophes économiques pour tout un pays.
 
Le Web 2.0 ouvre également la porte à la diffusion de malwares. Un pirate informatique pourrait aisément introduire un code malicieux dans les applications Web 2.0 en AJAX (Asynchronous Java Script And XML). Ce type de code est capable de compromettre des données de l’application Web et les données des internautes.
Par ailleurs, une attaque par CSRF (Cross Site Request Forgery) est possible sur le Web 2.0 : le malware va envoyer des requêtes vers d’autres sites sur lequel l’utilisateur est authentifié. Cette attaque serait invisible par l’utilisateur, mais pourrait provoquer des dégâts encore plus importants.
 
Les failles de sécurité du Web 2.0 ont été à maintes fois utilisées pour perpétrer des crybercrimes. Il s’avère primordial, surtout pour les entreprises, de sensibiliser les internautes sur ces menaces, et de concevoir des mesures de sécurité adéquates pour prévenir d’éventuelles cyber attaques.