Le web 2.0 suscite des conflits

Bien que, n’étant pas concrètement bien défini, le web 2.0 fait l’objet de discussions et commentaires dans les chroniques et publications analytiques portant sur le web. Cette nouvelle mutation de l’utilisation de l’internet, résultant de l’évolution technologique associée à la mondialisation des échanges, apporte des bienfaits mais aussi de multiples inconvénients.  

 
Web 2.0 : l’Internet plus facile et plus libre
 
Certains spécialistes du web définissent le web 2.0 comme étant un concept d’utilisation du web et de l’outil internet, afin de valoriser l’utilisateur et ses relations avec les autres. Concrètement, le web 2.0 est un outil de mise en scène de l’internaute, qui lui permet de communiquer, d’interagir et de s’identifier à une communauté. Les exemples de services web 2.0 les plus connus regroupent Youtube, Myspace, Wikipédia et les blogs. Ces services web 2.0 sont généralement faciles d’utilisation, et libres d’accès : une personne ayant peu de connaissance informatique peut insérer des contenus sur la Toile, et peut, évidemment, télécharger des applications, ou des fichiers multimédia.
 
Selon les analyses qu’il a effectuées, Blaise Grimes-Viort, un spécialiste mondial des communautés internet pour les entreprises, a ainsi identifié 16 sources de conflits via le web 2.0.  Le web 2.0 offre une interactivité entre les internautes des quatre coins de la planète. De ce fait, il met logiquement en relation des opinions et visions opposées, si bien que les conflits viennent naturellement. Par ailleurs, les perspectives de chaque internaute affichent une grande variabilité et diffèrent parfois. 
 
Du point de vue stratégique, les  membres d’une communauté en ligne ne sont pas toujours du même avis sur l’évolution de celle-ci. Il n’est ainsi pas rare de voir des conflits s’éclater. Enfin, l’insuffisance de clarté, les erreurs orthographiques, les opinions figées, le ton de chacun, ainsi que divers facteurs environnementaux, conduisent souvent à des conflits sur les services web 2.0.
 
Mais, une caractéristique importante du web 2.0, c’est son utilisation considérablement facilitée, ce qui donne l’occasion à toute personne sans connaissance informatique particulière, de perpétrer des attaques informatiques qui pourraient s’avérer catastrophiques ! Pour toute information relative à la cybercriminalité, contactez l’agence ACC (Anti-cybercriminalité).