Les Banques américaines cibles des Anonymous

La réserve fédérale des États Unis victime du piratage des Anonymous

Très récemment, les Anonymous frappent de nouveau en piratant le site de la réserve fédérale américaine. En effet, Cet établissement bancaire avait confirmé officiellement, le mercredi 06 février 2013 avoir été victime d’un piratage informatique perpétré par les Anonymous. La porte-parole de cette prestigieuse banque avait reconnu la défaillance du fournisseur de son site internet et extranet en avouant que les Anonymous avaient profité de la vulnérabilité temporaire du fournisseur concerné pour soutirer le maximum d’informations. Fort heureusement, l’institution financière américaine a tout de même réussi à maîtriser la situation en arrivant à rectifier cette erreur aussitôt qu’elle découvrit l’origine de la défaillance en renforçant le système de sécurisation des données. Ainsi, l’incident n’a pas tellement eu de répercussions graves sur les opérations essentielles du système de la banque américaine.

Les sources obtenues auprès d’autres médias, semble pourtant prouver le contraire, car il paraît en effet que le site web piraté en question contenait une base de données qui regroupe la liste des contacts à utiliser pour les autres banques américaines en cas de catastrophe naturelle.

Quoi qu’il en soit, une chose est sure, les banques américaines doivent être de plus en plus vigilantes face à ces différentes formes d’attaques cybercriminels et de piratage informatique qui mettent leur système informatique de sécurisation de données à l’épreuve.

L’Agence Anti cybercriminalité peut fournir tous les moyens nécessaires afin de permettre aux institutions financières de se protéger contre toute forme de piratage informatique en renforçant davantage le système informatique de sécurisation de leurs données clients.