Les carders, des pirates informatiques qui pillent virtuellement les banques

Le carding désigne un type de piratage informatique de cartes bancaires et de crédits, qui se traduit le plus souvent par une utilisation frauduleuse de cartes de crédits par des cybercriminels. Ainsi, les « carders » sont des pirates informatiques qui dérobent virtuellement les banques. L’on peut distinguer différentes catégories de carders, mais leur objectif reste le même : soustraire frauduleusement l’argent d’autrui, en piratant sa carte bancaire, carte de crédits ou autres moyens de paiement par carte.

Les différentes formes de fraude à la carte bancaire et mécanismes de fonctionnement :
Les fraudes à la carte bancaire sont sévèrement punies par la loi, et peuvent constituer, à cet effet, un cyber-crime. Généralement, les cybercriminels vendent en ligne les données relatives aux cartes bancaires qu’ils ont frauduleusement soustraites, appelées généralement « dump ». Pour parvenir à leurs fins, notamment, l’obtention des données bancaires, les carders procèdent  de différentes manières : certains d’entre eux exploitent les failles de sécurité et de protection technologique, et en profitent pour récupérer des données bancaires dans des bases de données de sites marchands. D’autres se contentent d’acheter directement ces données  auprès d’autres hackers. Une autre méthode, plus subtile, appelée « skimming » consiste, pour sa part, à procéder au stockage des identifiants bancaires à l’aide d’un « spyware » ou programme espion sur les distributeurs automatiques de billets.

Si vous souhaitez faire appel à une agence spécialisée en matière de lutte contre la cybercriminalité, y compris le carding, vous pouvez contacter l’agence Anti-Cybercriminalité ou suivre le lien suivant pour de plus amples informations : www.anti-cybercriminalite.fr.