Les conséquences néfastes de l'usurpation d'identité pour la victime

Usurpation d’identité : Les victimes paient souvent à la place des véritables auteurs de délits

Grâce aux informations d’identité récoltées en ligne, le cyber-escroc peut utiliser les comptes bancaires des utilisateurs, contracter des emprunts en leur propre nom, percevoir des indemnités à leur place…ou dans le pire des cas, masquer ses délits et crimes à travers l’identité d’autrui, tout en continuant à commettre d’autres actes pénalement répréhensibles à leur propre détriment. Confrontées à de telles conditions, les personnes victimes d’usurpation d’identité courent d’énormes risques et peuvent à cet effet se retrouver dans des situations très graves : endettement excessif, perte d’emploi, mauvaise réputation, risque de poursuites pénales….la liste n’étant pas exhaustive. Les conséquences néfastes de l’usurpation d’identité sont très difficiles à estomper, et ce, même si la personne victime parvient à prouver son innocence à l’issue d’un long parcours du combattant. Psychologiquement, les victimes se trouvent souvent en état de choc.

Pour votre protection, il est fortement recommandé d’optimiser la sécurisation de vos données personnelles en ligne et autres informations confidentielles vous concernant, en vous renseignant suffisamment sur toutes les mesures à prendre, et en signalant tout cas d’usurpation et fraude d’identité à l’agence Anti-cybercriminalité.