Les cyber-armées : La Corée du Nord et l’Iran sont actuellement en train de constituer leur propre cyber-armées pour mener une cyber-guerre

La Corée du Nord et l’Iran recrutent actuellement des milliers de pirates informatiques en vue de constituer leur propre cyber-armée :

  1. 3000 hackers travaillent désormais pour le compte du gouvernement Nord Coréen en vue de préparer une guerre dans le cyberespace :
    • D’après les affirmations d’un professeur Coréen expert dans le domaine de la sécurité informatique lors d’une Conférence internationale qui a eu lieu à Seoul, la Corée du Nord se situe actuellement en troisième position après la Russie et les Etats-Unis  en matière de constitution de cyber-armée et de préparation de cyber-guerre. En effet, les spécialistes nord coréens reçoivent actuellement de façon intensive des formations très poussées en matière de cyber-attaque, à tel point qu’ils sont devenus capables de commander à distance des offensives d’attaques DDos (Denial of Service Attack ou Attaque par déni de service) à grande échelle et peuvent pirater des réseaux extrêmement sécurisés.  
  2. L’Iran compte également riposter contre les attaques de ses ennemis en constituant sa propre cyber-armée :
  • Le Chef d’armée iranien avait également déclaré que l’Iran serait bientôt prêt à riposter contre les attaques récurrentes des sites ennemis en constituant sa propre cyber-armée. D’après des sources sûres, la cyber-armée iranienne serait composée principalement de plusieurs experts, de professeurs bassidjis, de religieux bassidjis, ainsi que d’étudiants bassidjis. Les sources n’ont pas révélé le nombre exact de cette cyber-armée mais font état tout simplement d’une armée constituée d’une centaine de milliers d’éléments actifs et de plusieurs millions de volontaires dévoués.