Les cybercriminels emploient le pharming pour exploiter les DNS

Le DNS ou (Domain Name System) est un système qui permet d’associer un nom de domaine à une adresse IP (Internet Protocol). Ainsi, lorsque l’internaute tape www.google.com par exemple, le DNS va systématiquement traduire et donc, faire correspondre ce nom de domaine de Google, à  son adresse IP qui est la suivante : 66.102.9.104. Le « pharming » est une forme de manœuvre frauduleuse en ligne qui donne la possibilité à un cybercriminel d’exploiter abusivement les DNS. 

Le pharming est une fraude en ligne qui exploite les failles du système DNS

En effet, les cybercriminels utilisent le pharming pour modifier une adresse IP correspondant à un nom de domaine spécifique, afin de l’orienter directement vers un site piraté. Très concrètement, l’internaute tape la véritable adresse, mais il est directement redirigé vers un site pirate qui imite parfaitement le site original. Ainsi, les cyber-escrocs invitent les utilisateurs, par exemple, dans un site bancaire piraté, à saisir leurs informations personnelles relatives aux identités bancaires et tout autre complément d’informations afin de l’obtenir à l’insu de ces utilisateurs.

Par mesure de sureté et pour plus de prudence, il est vivement recommandé de contacter directement les services et sites concernés pour éviter de tomber dans le piège, car les méthodes et techniques utilisées par les cyber-escrocs deviennent de plus en plus subtiles en matière de pharming.