Les menaces contre la sécurité informatique

 

Avec l’accroissement des domaines spécifiques d’utilisation des systèmes d’information, les menaces qui pèsent sur la sécurité informatique semblent se multiplier de jour en jour.  Cela ne signifie pourtant pas une fragilité grandissante des systèmes informatiques, vu que des nouveaux moyens de protection font aussi leur apparition, mais la prise de conscience de ces menaces s’avère importante. 
 
Par définition, les menaces contre la sécurité informatique regroupent les actions susceptibles de nuire et de porter atteinte, partiellement ou totalement, à un système informatique. Dans ce contexte, les menaces peuvent être soustraites du cadre purement virtuel, propre au système numérique, et ainsi venir de l’extérieur ou de l’intervention humaine.  
 
Dans ce sens, les spécialistes de la sécurité numérique ont mis en évidence trois types de risques, portant sur les systèmes informatiques, selon leur origine respective : menace d’origine opérationnelle, menace d’origine physique et menace d’origine humaine. 
 
Les menaces d’origine opérationnelle sont les risques propres aux systèmes d’information, provenant, soit de l’état général du système, d’un bogue, soit d’une erreur de paramétrage ou de fonctionnement d’un logiciel. 
Quant aux menaces d’origine physique, elles se rencontrent régulièrement dans certains pays à géographie physique capricieuse, car les atteintes aux systèmes informatiques sont provoquées par les coupures d’électricité, les pannes de matériels et les catastrophes naturelles. 
 
Enfin, les menaces d’origine humaine sont liées aux actions directes des concepteurs aux utilisateurs du système : programmation, paramétrage, configuration, etc. Elles peuvent être aussi bien intentionnelles qu’involontaires.
Pour toute information concernant la lutte contre la cybercriminalité, contactez l’agence Anti-Cybercriminalité (ACC).