Les paiements frauduleux sur internet

Le commerce électronique a connu un développement considérable ces derniers temps. En conséquence, plusieurs moyens de paiement sont proposés aux acheteurs. Un paiement frauduleux est effectué sans l’autorisation du titulaire du moyen de paiement (chèque, carte bancaire, paiement par mobile…). Avec le développement de la technologie des télécommunications, il est plus facile d’extorquer des données bancaires à l’insu du propriétaire, et ce, pour des fins frauduleuses.

Paiement en ligne : un terrain fertile pour des actes frauduleux

En effet, c’est lors de la vérification de ses mouvements bancaires que le véritable titulaire du compte réalise l’existence d’une opération non autorisée, effectuée sur son compte avec ses identifiants et coordonnées bancaires. Cette opération peut se faire de plusieurs manières. La fraude à distance, sans utilisation de la carte bancaire, est un moyen pratique pour le fraudeur, pour effectuer une opération bancaire. Il lui suffit de détourner des fichiers contenant les coordonnées bancaires de sa cible et les utiliser en sa faveur. La contrefaçon de carte bancaire s’avère également un moyen très prisé par les fraudeurs. En effet, disposant d’un matériel adapté à cet effet, un fraudeur peut facilement copier la piste magnétique d’une carte pour en capter le code. Il n’a qu’à fabriquer par la suite une nouvelle carte bancaire contenant ainsi la piste magnétique et le code de la carte truquée. Par utilisation du code confidentiel de sa victime, un fraudeur peut aussi effectuer des paiements frauduleux. Pour ce faire, il lui suffit d’avoir le code de la carte ainsi que le cryptogramme.

Aussi, pour éviter toute utilisation frauduleuse de ses données personnelles, il importe de bien les sécuriser. Pour vous informer sur les cas de fraude, visitez le site de l’Agence Anti-cybercriminalité.