Les pirates informatiques s'attaquent aux livres électroniques

Site web, page personnelle de réseau social, blogs, sites officiels, sites gouvernementaux, infrastructures industrielles ; sont les cibles les plus connues des cybercriminels. Étendant leurs attaques dans plusieurs domaines, les livres électroniques sont également sujets aux manœuvres frauduleuses des pirates informatiques.

Livres électroniques, la proie des pirates informatiques

Un livre électronique est un ouvrage édité et diffusé sous forme numérique. Ceci peut être un ouvrage directement composé par son auteur sous format numérique, mais aussi numérisé à partir d’un manuscrit ou d’un ouvrage imprimé. Avec l’avancée technologique, le livre électronique peut, dorénavant, être lu à l’aide de divers appareils mobiles, facilitant ainsi les piratages informatiques sous toutes leurs formes. Néanmoins, en vue d’une publication physique du livre, le téléchargement illégal d’un livre électronique est devenu une pratique courante. Le pirate télécharge une version numérique d’un livre, l’imprime ou le diffuse sous le même format, sans respecter les droits des auteurs des œuvres. Des copies illicites se partagent entre proches. Pour cela, ils se servent de clés USB, de CD-ROM… De plus, même si la numérisation page par page d’un livre prend du temps et coûte cher, cela n’empêche pas le piratage informatique, et favorise, au contraire, son enrichissement de manière illégale.

Le livre électronique est la meilleure solution pour conserver des connaissances et du savoir, toutefois, la problématique de la sécurité des données et le respect des droits d’auteurs persiste. Pour plus d’informations sur les droits d’auteur et la protection des ouvrages sur Internet, rendez-vous sur le site de l’Agence Anti-cybercriminalité.