Les plus célèbres cyber-crimes commis par les pirates informatiques

L’origine du cyber-crime remonte à plusieurs années, et cette infraction a connu une large évolution depuis sa première apparition jusqu’à l’heure actuelle. Nous allons d’ailleurs effectuer, à travers cet article, un survol historique, retraçant les plus célèbres exploits effectués par des pirates informatiques du monde entier, de 1983 jusqu’en 2011.

L’évolution du piratage informatique, de 1983 jusqu’à 2011 :

Si l’on se réfère à l’histoire, tout le monde se souvient, sans doute de l’arrestation du célèbre pirate informatique Kevin POULSEN, connu sous le pseudonyme de « Dark Dante », pour avoir réussi à accéder dans ARPANET en 1983. Un an plus tard, le terme « virus informatique » fut utilisé pour la première fois, et l’on a développé l’ancêtre des virus et des programmes malveillants. La même année, Bill LANDRETH, alias « The Cracker », fut condamné pour s’être infiltré dans les systèmes informatiques de la NASA et du Ministère de la Défense américaine. En 1988, un ver internet contamine plusieurs milliers de machines. Il s’agit du « ver Morris », conçu par le célèbre pirate Robert Morris.

En 1994, un mathématicien russe réussit à s’infiltrer dans le système informatique de la Citibank en la dépouillant une dizaine de millions de dollars. En 1995, un outil automatique de balayage de failles, nommé « SATAN », fut publié par Dan Farmer et Wietse Venema, et est devenu l’outil le plus exploité par les pirates informatiques plus tard.

En 1998, le virus CIH, pouvant supprimer la mémoire flash, apparait pour la première fois. Un an plus tard, le virus Melissa fait également son apparition. En 1999, le très célèbre Mafiaboy lance une attaque par déni de service, rendant les sites de CNN, amazon.com, yahoo et e-bay, inaccessibles pendant une certaine période.

Le ver CodeRed, capable d’infecter plusieurs centaines de milliers de machines par heure, fait son apparition en 2001, en se répandant très rapidement dans le monde. Trois années plus tard, les concepteurs des vers Netsky et Sasser furent arrêtés. En 2011, les groupes de pirates informatiques « Anonymous » attaquent plus de 100 000 sites chinois dont des sites gouvernementaux locaux, et promettent de nouvelles cyberattaques.