Les publiciels n'affectent pas directement la machine mais peut perturber le DNS

Les publiciels peuvent-ils constituer une menace ?

Bien qu’ils n’endommagent pas directement la machine et ne représentent pas forcément une menace potentiellement dangereuse, les publiciels perturbent souvent le système des noms de domaine et peuvent ainsi servir à des fins malveillantes (ouverture de fenêtres intempestives pendant la navigation sur internet, modification des liens référencés, détournement de navigateur, récupération de données personnelles, etc.). De plus, les ouvertures de fenêtres intrusives ou « pop-up » (souvent non sollicitée par l’utilisateur), peuvent porter sérieusement atteinte à la sécurité d’une machine lorsqu’elles servent à répandre d’autres programmes malveillants qui s’installent automatiquement sous le téléchargement d’autres fichiers ou qui recommandent à l’utilisateur d’installer de faux antivirus.

Comment sécuriser son ordinateur contre les publiciels (adaware et autres programmes non désirés) ?

Pour éviter les publiciels, il convient de n’installer aucun programme jugé susceptible de remettre en cause la sécurité de votre ordinateur. Si vous deviez absolument installer des logiciels téléchargés en ligne, il est préférable de les réaliser depuis les sites des éditeurs et ne jamais passer par l’intermédiaire de sites tiers (comme Softonic, 01.net, etc.). Autant que possible, mettez votre antivirus régulièrement à jour et activez la protection de votre antivirus dans les réglages contre les pop-up, vous devez également optimiser la protection de votre firewall. Dans tous les cas, il vous est recommandé de consulter l’avis d’un professionnel.

Pour suivre toutes les actualités concernant les adaware, consultez le site d’anti-cybercriminalité.