Les stratégies de défense contre les cyber-attaques

Les attaques cybercriminels revêtent plusieurs formes et deviennent de plus en plus subtiles, imprévisibles et complexes. Les pirates informatiques et cybercriminels se serrent les coudes et ne ménagent jamais leurs efforts quand il s’agit de créer et de concevoir des logiciels ou programmes malveillants de plus en plus sophistiqués et difficiles à détecter, dans le seul et unique objectif d’organiser des cyber-attaques à grande échelle susceptibles d’entraîner des préjudices considérables aussi bien sur le plan financier que sur le plan moral au niveau des différentes institutions publiques et entreprises privées, mais également et surtout auprès de la grande majorité des consommateurs qui utilisent internet. Beaucoup d’entre eux deviennent en effet désormais de plus en plus réticents à l’idée d’utiliser les services bancaires en ligne ou d’effectuer des transactions sur internet et bon nombre d’entreprises comment également, par ailleurs, à se poser réellement la question sur la protection de leurs données hébergées et la sécurisation de leurs informations stockées en ligne.

Les nouvelles mesures de lutte anti cybercriminelle prises par l’Union Européenne :

Parfaitement conscient de la vulnérabilité du système de sécurisation de l’information en ligne existant, l’Union Européenne vient d’élaborer une nouvelle approche commune en matière de sécurisation du réseau numérique et de lutte contre la cybercriminalité par l’adoption d’un certain nombre de mesures et stratégie de défense contre les cyber-attaques qui consistent principalement à :

-       Sensibiliser et mobiliser tous les fournisseurs d’accès internet et les différents secteurs économiques à renforcer davantage la sécurisation des réseaux numériques vulnérables ;

-       Faire appel à la collaboration de tous les États membres dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité conformément aux règles communes en matière de cyber-sécurité ;

-        Étendre la portée juridique de la législation européenne actuelle (dont l’objet principal consiste à exiger la notification de toutes les formes d’incidents cybercriminels), à tous les niveaux d’institutions (publiques et privées), de manière à pouvoir détecter et neutraliser rapidement les cyber-attaques.

D'ailleurs, l’agence Anti Cybercriminalité contribue également à cette lutte contre les cyber-attaques, et vous pouvez solliciter ses conseils en cas d’attaques cybercriminelles.