Qu'est-ce qu’un ordinateur zombie ?

En constante augmentation depuis un certain temps, le piratage informatique devient une grande menace pour l’internaute. L’infection d’un ordinateur pour en faire un zombie est une technique de piratage informatique très prisée par les cybercriminels, puisque celle-ci leur permet d’être difficilement détectables.

Un réseau d’ordinateurs zombies pour effectuer des cyberattaques massives
 
En fait, un ordinateur est réduit à l’état de zombie lorsqu’il est infecté par un virus ou un programme malveillant, via Internet. Le programme malveillant, déjà installé sur l’ordinateur utilise le backdoor, permettant ainsi au pirate informatique de contrôler à distance l’ordinateur, de façon discrète, sans que l’utilisateur ne s’en rende compte. Avec cette sorte de piratage informatique, le pirate peut facilement déployer ses attaques malveillantes telles que l’envoi des spams, des e-mails avec des pièces jointes infectées, contaminant ainsi d’autres ordinateurs. Prenant le contrôle total de la machine, le cybercriminel peut lancer des attaques informatiques à partir de ces ordinateurs contrôlés à distance. Plusieurs machines sont contrôlées par le cybercriminel ou groupe de cybercriminels, constituant tout un réseau contrôlé pour effectuer différentes opérations, pour commettre des cyber-délits, tels que les attaques par déni de service. Ce réseau de machines zombies augmente la capacité et l’importance des cyberattaques.
 
De manière générale, un ordinateur zombie ne provoque aucun dommage apparent, toutefois, les conséquences peuvent être désastreuses pour le réseau interne d’une entreprise, ou pour le fournisseur de messagerie (encombrement par un volume important de courriels). Pour s’informer plus sur la protection de votre système informatique, rendez-vous sur le site de l’Agence Anti-cybercriminalité.