Sécurité du web : les données publiées sur internet ne disparaissent pas définitivement

Les informations publiées en ligne laissent toujours des traces et ne s’effacent pas totalement

Depuis 2011, la loi française oblige les fournisseurs d’accès et de services sur Internet à conserver et à fournir à la police et aux autorités compétentes, en cas de besoin d’enquêtes et d’investigations, pendant 12 mois, la totalité des informations et données, publiées en ligne, par chaque internaute sur tous les sites qu’il a visité, au même titre que la liste détaillée par date et par heure de connexion et de déconnexion de toutes les opérations qu’il a pu effectué en ligne durant ces 12 derniers mois (téléchargement, transaction, achat et vente en ligne, etc.). Il en est de même pour les informations personnelles comme les noms, prénoms, adresse postale, profession, numéro de téléphone et adresse IP, ou encore pour les informations confidentielles comme les mots de passe liés aux pseudonymes et aux adresses e-mail.

Les gestionnaires de compte de messagerie électronique comme (G-mail, Yahoo et Hotmail), les gestionnaires de Community Management comme (Facebook) et les gestionnaire de plateformes audiovisuelles en ligne comme Dailymotion ou YouTube sont également désormais tenus de garder toutes les informations transmises par l’utilisateur en ligne depuis son inscription (mots de passe, commentaires et messages postés sur des forums ou blogs ou discussions instantanées, et même les contenus graphiques et audiovisuels stockés, partagés et publiés en ligne), pour renforcer la sécurité du web et renforcer la cybersurveillance dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité.

Si vous voulez en savoir plus à propos de la cybersécurité, de la cybersurveillance et de la traçabilité des données sur Internet, vous pouvez contacter l’agence
Anti Cybercriminalité.