Sécurité rapprochée pour les Smartphones HTC

Les Etats-Unis surveillent étroitement la sécurité des Smartphones HTC

Après la découverte d’une importante faille de sécurité sur les Smartphones HTC, la FTC (Federal Trade Commission) sera dans l’obligation de surveiller, au cours des vingt prochaines années, tous les terminaux HTC, lesquels ont été notamment jugés non conformes aux normes minimales de sécurité au niveau international, plus particulièrement celles imposées par Google. En effet, près de 18 millions de Smartphones HTC ne répondraient pas aux normes minimales de sécurité.

D’après les autorités américaines, HTC aurait accentué la vulnérabilité et la défaillance du système de sécurité de ses appareils en apportant plusieurs modifications, non approuvées, sur des systèmes Androïd de Google et Windows Phone de Microsoft.

Toujours d’après les autorités américaines, cette firme taïwanaise avait volontairement omis de procéder à des contrôles de sécurité de ses appareils que ce soit au cours de l’implémentation des systèmes mobiles que durant le développement d’outils propriétaires. Les tests de sécurité n’étaient pas non plus effectués convenablement jusqu’au plus haut niveau.

Ce groupe taïwanais avait finalement parvenu à conclure un accord avec la Commission Fédérale du Commerce afin de remédier à la situation.

Quoi qu’il en soit, rien ne peut jusqu’ici garantir que les acquéreurs de ces appareils mobiles HTC soient totalement à l’abri des différentes attaques informatiques qui exploitent les vulnérabilités et failles de système au niveau des Smartphones. De même en ce qui concerne l’étendue des préjudices que cela pourrait causer aux utilisateurs des Smartphones HTC.

Vous pouvez contacter l’agence anti cybercriminalité pour toutes les questions relatives à l’optimisation de la sécurisation d’un Smartphone et solliciter les plus amples informations concernant la sécurisation de Smartphones HTC.