Souveraineté des données et Cloud Computing

Jusqu’à présent les États Unis occupent le premier rang sur le marché du Cloud Computing et qu’à cet effet les entreprises américaines demeurent une référence mondiale incontournable quand il s’agit de fournir les prestations d’hébergement et de stockage de données en Cloud.   

Cette situation soulève actuellement un grand débat concernant la souveraineté des données hébergées en Cloud sur le territoire américain, car, bien que chaque État puisse disposer de leur propre instrument juridique leur conférant le pouvoir de contrôle absolu sur l’intégralité de toutes leurs données hébergées en Cloud, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de leur propre territoire, cette souveraineté peut être remise en cause lorsque leurs données (même à caractère stratégique) sont hébergées en Cloud sur le sol américain.

La souveraineté des données stockées dans le Cloud constitue désormais l’un des soucis majeurs des États Européens   

Le principe de la souveraineté nationale des données stratégiques d’une personnalité morale publique hébergées et stockées en Cloud dans un pays étranger reste actuellement une grande question ambigüe qui ne demande qu’à être clarifiée. Seront-elles soumises aux législations du pays hébergeur ou rester dans le cadre législatif et réglementaire de leurs pays d’origine ? Quelles seront les lois applicables et quelles seront les exceptions ?

En effet, si l’on prend l’exemple de l’Europe et des États-Unis, il est tout à fait clair que certaines législations européennes ne pourront pas s’appliquer aux compagnies américaines qui fournissent des prestations du Cloud sur leur propre territoire, ni même à leurs filiales implantées en Europe. Ceci peut causer d’énormes risques liés à la sécurité et à la protection juridique des données à caractère sensibles dont l’hébergement et le stockage sur Cloud s’effectuent sur le sol américain ou par l’intermédiaire de l’une de ses entreprises. Pourtant, en cas de cyberattaques ou de défaillance du système informatique d’hébergement de l’un de leurs datacenter les préjudices seront incommensurablement conséquents.

Pour approfondir la question de souveraineté et la sécurité des données hébergées en Cloud vous pouvez faire appel à l’agence Anti Cybercriminalité pour vous fournir des conseils.