Tentative d'arnaque avec usurpation de l'identité d'EDF

Les cyber-escrocs usent du « phishing » en usurpant l’identité d’EDF

Très récemment, de nombreux français ont fait l’objet d’une tentative d’arnaque avec usurpation de l’identité d’EDF. Chaque victime affirme avoir reçu dans sa boîte de réception de courriers électroniques un mail l’informant d’un impayé sur sa facture d’énergie et le menaçant d’une coupure imminente du service faute de paiement immédiat. Il est évident que la personne qui reçoit ce type de courrier panique et aura tendance à suivre naturellement les instructions indiquées, à savoir effectuer un paiement en ligne par carte bancaire. Il s’agit là, sans aucun doute, d’un courrier électronique frauduleux malicieusement envoyé, dans le seul et unique but de lui obtenir des informations personnelles relatives à son identité et ses identifiants bancaires. En effet, il s’agit d’un exemple par excellence, d’hameçonnage ou de « phishing ».   

Le plus souvent, les cyber-escrocs ont l’habitude de se servir de l’identité d’une société ou d’une entreprise légale et de haute réputation, afin de pouvoir authentifier leurs actes malveillants. Cette fois-ci, ils se sont servis de l’identité de l’EDF comme couverture, afin d’arnaquer un grand nombre de clients EDF et même parfois des clients de chez Dolce Vita.
Le « phishing » est une forme d’escroquerie en ligne qui consiste, pour les cybercriminels et cyber-escrocs, à usurper l’identité d’une société et envoyer un certain nombre de mails à leurs victimes, dans le but de leur soutirer des informations personnelles relatives à leurs identités et identifiants bancaires, en utilisant toutes formes de ruse. Dans la pratique, les cyber-arnaqueurs invitent généralement la personne victime à cliquer sur un lien sur le mail. Ce qui redirige automatiquement cette dernière vers le site web contrefait pour lui demander de fournir un certain nombre de renseignements personnels : l’identité, les informations bancaires (nom de l’établissement bancaire, type de carte, numéro de carte, cryptogramme visuel de la carte et date d’expiration de la carte).

Si vous avez été victime de « l’hameçonnage » ou toute autre forme d’escroquerie en ligne, vous pouvez contacter l’ACC (Anti-Cyber-Criminalité) pour vous aider dans le cadre de la lutte contre la cyber-escroquerie et la cybercriminalité.