Utiliser un firewall pour empêcher les pirates d'accéder à son ordinateur

Aucune machine connectée à Internet n’est à l’abri d’une intrusion ou d’une attaque de pirate informatique. En effet, les pirates informatiques utilisent un certain nombre de ruses qui consistent généralement à inspecter le réseau, en expédiant un maximum de données aléatoirement à la recherche d’une machine connectée, afin de trouver une ouverture ou une faille dans son système de sécurité, d’accéder aux données qu’elle conserve et de les exploiter. Le firewall ou pare-feu, est un système qui permet d’empêcher les pirates d’accéder à son ordinateur.

Le pare-feu constitue un système très efficace pour bloquer l’intrusion de pirates dans le système d’un ordinateur connecté à Internet

Un firewall sert principalement à vérifier les informations provenant d’Internet, afin de les bloquer, si ces informations sont susceptibles de mettre en péril le mécanisme de système de sécurité de la machine concernée, et donc de la machine elle-même. Il permet également d’empêcher les utilisateurs non autorisés et logiciels malveillants d’accéder à l’ordinateur de l’utilisateur principal via Internet. Ainsi, grâce au firewall, les paquets de données échangés en ligne sont filtrés au maximum. Il existe plusieurs types de filtrage quand on parle de firewall, notamment le filtrage simple de paquets, le système de filtrage dynamique et le système de filtrage applicatif. A l’inverse, un pare-feu peut également empêcher l’ordinateur d’un utilisateur d’expédier des logiciels malveillants à d’autres ordinateurs. L’intérêt d’un système de pare-feu réside dans le fait que l’ordinateur est protégé contre les attaques massives de crime-wares et malwares susceptibles de transformer la machine en zombie, les infections virales et surtout les intrusions de pirates.