Le marché de la contre-façon sur internet

Près de 250 milliards d'euros par an dans le monde, dont près de 6 milliards pour la France. L'Union des Fabricants (Unifab) a ainsi chiffré le manque à gagner que représente la contrefaçon, et en a défini les spécificités. Si le secteur de la mode reste le plus copié, la branche high-tech n'est pas en reste, constituant 45% des contrefaçons, selon le dernier rapport fourni par le site de vente sur Internet PriceMinister.
 
«Après les produits de luxe, les contrefaçons ont tendance à changer de nature, observe Delphine Sarfati, porte-parole de l'Unifab. De nouveaux types de produits sont touchés, comme les casques audio, les produits high-tech, la téléphonie (fausses batteries...), les clés USB, ou encore cartes SD».
 
Or, il n'est pas toujours aisé pour les sites de vente en ligne -ni même pour les entreprises de marques originales- de distinguer le vrai du faux, sans compter que cela requiert de lourds investissements en temps et en argent. A cet égard, l'Unifab propose des formations aux entreprises et aux sites Internet afin de les aider à distinguer les contrefaçons.

Infographie e-commerce
Infographie bilan contrefacon Par PriceMinister