Quand les pirates informatiques s'emparent de Facebook

Un ami dont vous avez plus de nouvelles depuis longtemps vous demande un service via la messagerie Facebook.
Bien souvent, cette faveur n'est autre qu'une demande d'argent. Cela peut-être pour diverses raisons, en général, c'est pour acheter une carte de téléphone car l'ami en question aurait perdu son portable.

Bien évidemment vous refusez, étonné par cette démarche impromptu. Mais dès le lendemain, vous recevez un autre message, toujours de la même personne, vous disant que vous êtes la victime d'un "Bad Buzz" sur Facebook.

Bien sur, vous êtes curieux de savoir qui peut bien dire du mal de vous et votre sois-disant "ami" vous envoi alors un lien en vous disant de cliquer et surtout... de vous connecter avec vos identifiants et vos mots de passe Facebook.

En cliquant sur le lien, vous arrivez effectivement sur une page de connection Facebook sauf que... cette page est fausse ! L'Url du lien n'est absolument pas une adresse IP facebook.
Il s'agit bien évidemment d'une arnaque. Un de vos amis s'est fait pirater son compte et les gens mal intentionnés ayant commis cet acte cherchent désormais à vous arnaquer via la messagerie de votre contact.

Cette technique cynique et perverse à souhait émane bien souvent des pays du Magreb, notamment du Maroc et de l'Algérie.

le meilleur moyen de ne pas tomber dans le panneau et d'ignorer ces messages ou plus simplement, de "blacklister" l'ami piraté pour que l'escroc ne puisse plus jamais vous atteindre.

Un homme averti en valant deux, faite désormais bien attention aux demandes étranges qui vous sont faite sur Facebook, les escrocs et autres pirates ne sont pas bien loin.